Quelles sont les causes du stress ?

ParMélodie

Quelles sont les causes du stress ?

Bien que le stress et l’épuisement professionnel soient souvent mentionnés dans le même domaine, le stress n’est pas un phénomène purement lié au travail. Ce dernier est plus axé sur la perte d’équilibre sur le plan physique, psychologique et social. Les maladies mentales causées par le stress touchent tous les groupes de populations, des tout-petits aux seniors.

Qu’est-ce qui est à la base du stress ?

Le stress peut avoir différentes causes. Ce qui est perçu comme un stress psychologique et l’intensité de ce mal varient d’une personne à l’autre. Les demandes excessives au travail peuvent être un facteur de stress ou une pression sur les délais pendant votre temps libre. Si la ponctualité est très importante pour une personne, l’inefficacité est perçue comme une charge de stress particulière.

Le stress résulte donc des circonstances extérieures et de l’appréciation de celles-ci par la personne concernée. Il survient lorsqu’un stimulus externe ou interne est perçu comme désagréable. Ce qui cause le stress dépend non seulement de la qualité du stimulus, mais aussi de l’évaluation individuelle de ce stimulus et des attitudes personnelles. 

Le stress et ses causes sont donc très subjectifs : d’une part, le niveau de stress monte en flèche s’il reste dans un embouteillage pendant dix minutes, tandis qu’un autre y réagit indifféremment. De plus, des stimuli internes tels que les inquiétudes et la peur peuvent déclencher un stress émotionnel et psychologique ainsi qu’une pression sur les délais au travail.

Quelles sont les causes du stress ?

Que savoir sur le syndrome d’adaptation ?

Quel que soit le type de déclencheur de stress, selon les médecins et scientifiques, le corps réagit pour s’adapter. On parle de syndrome d’adaptation. Celle-ci peut être divisée en trois phases : la phase de réaction d’alarme, la phase de résistance et la phase d’épuisement.

Phase de réponse d’alarme

Le corps réagit aux facteurs de stress aigus en augmentant la libération de soi-disant hormones de stress. Leur objectif est de fournir les réserves énergétiques nécessaires. Les hormones de stress sont ces substances messagères biochimiques qui ont préparé les gens dans un passé lointain à engager un combat ou à fuir le danger. Ils se forment dans le cortex secondaire et comprennent des catécholamines et des glucocorticoïdes.

Phase de résistance

La phase de réaction d’alarme décrite plus haut ne dure pas longtemps. En effet, après un laps de temps, le corps entre dans la phase dite de résistance. Il essaie de réduire les stimuli à l’origine du stress, de décomposer les hormones du stress et ainsi d’abaisser le niveau de stress actuel. Le but est de revenir à la normale.

Phase d’épuisement

La troisième et dernière phase du « syndrome général d’ajustement », inventée par Hans Selye, illustre le danger réel posé par un stress prolongé. Les facteurs impliqués dans le développement du stress doivent être éliminés à l’aide d’une thérapie ou d’autres aides. Sinon, il existe un risque élevé de dommages à long terme. Plus cette phase d’activation constante de l’organisme dure longtemps, plus elle est prévisible.

À propos de l’auteur

Mélodie administrator