D’où provient le stress ?

Le stimulus : C’est l’événement qui est la cause du stress. Celui-ci peut être de faible ou de grande intensité, positif ou négatif, de long ou de courte durée. C’est celui-ci qui va déclencher les symptômes du stress. Voici quelques exemples:

  • Un stimulus mineur peut-être une mauvaise note
  • Un stimulus de grande intensité peut-être le changement de travail
  • Un stimulus positif peut-être l’arrivée d’un bébé
  • Un stimulus négatif peut être un accident de voiture
  • Un stimulus de longue durée peut-être la pression au travail
  • Un stimulus de courte durée peut être un changement d’horaire.

Comment le corps réagit à ce stress ?

Comme nous avons pu le voir dans plusieurs articles. Les réactions sont d’abord d’ordre physique. Puis, nous pouvons constater qu’il y a une augmentation du rythme cardiaque, de la respiration et une montée d’adrénaline.

Ensuite au niveau psychologique, on peut constater qu’un stress de longue durée peut mener à des comportements dépressifs. 

Récapitulatif des symptômes du stress :

Les symptôme physiques sont :

  • Des tensions musculaires
  • Des problèmes digestifs
  • Problèmes de sommeil ou d’appétit
  • Maux de tête
  • La fatigue
  • Le souffle court
  • Des vertiges

Les symptômes du stress au niveau psychologique sont :

  • L’agitation
  • l’irritation
  • L’inquiétude
  • L’anxiété
  • Le manque de joie
  • La baisse de libido
  • Difficulté à se concentrer
  • Confiance en soi limité

Les symptômes comportementaux :

  • perception négative de la réalité
  • La désorganisation
  • L’absentéisme
  • Une tendance à s’isoler
  • Consommation accrue de tabac, alcool, sucre
  • Des difficultés dans les relations

La liste des symptômes ont été trouvé sur le site passe port sante

Quelles sont les différents types de stress ?

Stress aigu ou chronique :

Tout d’abord, nous pouvons déjà identifier ce qu’est le stress aigu. Celui-ci est le plus intense des stress. Ensuite, celui-ci est provoqué par des événements importants voir traumatisant pour certaines personnes. Par exemple, suite à un événement inhabituel et très important comme la perte d’un proche, un conflit, une faillite. Cependant ce stress, au-delà de son intensité, reste dans la plupart du temps de courte durée. 

Voici des articles concernant ce thème :  Comment ne pas stresser pour une épreuve ?

Qu’est que le stress chronique ?

Tout d’abord, le stress chronique identifié comme un stress de longue durée. Cela peut être causé selon la psychologie d’une personne ou de ce qu’elle vit car certaines personnes sont très anxieuses de base. Elles sont très sensibles à ce genre de stress car elles vont être affectées par toutes sortes de stimulus. Enfin, elles vont réagir à certain stimulus alors que d’autres personnes n’auraient pas réagi.

Nous avons ensuite des situations qui font apparaître le stress chronique. Souvent ce sont des situations assez longues dans le temps et qui modifient notre mode de vie par exemple, aider une personne à combattre une maladie, des relations avec sa famille tendue, des difficultés au niveau des finances. Cependant, n’oublions pas que la majeure partie des problèmes des personnes ont pour source la santé ou l’argent. Ce qui est tout à fait logique car cela améliore son mode de vie mais peut aussi le détériorer.

Bon ou mauvais stress ?

Tout d’abord, commençons par le bon stress qui est souvent de courte durée par rapport au mauvais stress. Celui-ci est aussi de faible intensité et apporte de la motivation ainsi que l’envie d’en découdre et de réussir. Par exemple, on peut observer le bon stress lorsque vous arriviez devant votre copie à l’école et que vous aviez bien révisé. En conséquence, vous étiez serein(e) et avait envie de réussir et d’avoir une bonne note. De plus, lorsque vous sortez de la salle vous avez une sensation d’apaisement, tout simplement une baisse de stress.

Voici des articles concernant ce thème :  Comment gérer ses priorités ?

Quant à lui le mauvais stress concerne les personnes qui ont du mal à gérer leur stress ou qui sont tout simplement plus sensible. Le mauvais stress va être de longue durée par rapport au bon stress. De plus il va être de plus fort intensité car celui-ci. Par exemple, si j’en reviens à mon exemple sur les examens, peut littéralement vous Crisper devant votre copie, en passant par des pertes de mémoire dû à l’action du stress sur une partie du cerveau qui est l’hypophyse et vous faire rater ce que vous entreprenez. 

En conclusion, le mauvais stress est donc le bon stress mais de façon amplifié et qui agit de façon négativement.

Autre article traitant les conséquences du stress : cliquez ici

    1 Response to "Quelles sont les symptômes du stress ?"

Comments are closed.